You are currently viewing Comment générer plus de vente sur ta boutique en ligne ?

Comment générer plus de vente sur ta boutique en ligne ?

Après avoir passé toute l’étape de recherche de produit gagnant puis de personnalisation, vient le moment tant attendu du lancement de ta boutique ! Mais par où commencer ? Comment avoir ses premières ventes ?

Effectivement, cette étape est essentielle pour bien démarrer son activité ! C’est pourquoi je t’invite à lire la suite de l’article pour en savoir plus sur le sujet…

I) Le prix

Avant toute chose, tu dois t’assurer d’être affiché au ‘’juste prix’’. C’est-à-dire que face à ta concurrence dans le même domaine, tu dois être capable de pouvoir t’aligner sur la tranche du marché. Si tu vends des accessoires pour chiens, assure-toi de la cohérence des prix affichés par rapport aux autres propriétaires de boutiques en ligne dans cette même niche. De plus, avec des prix cohérents tu seras en mesure de pouvoir afficher des promotions lors de date spéciale comme l’anniversaire du site, ou en période de Noël par exemple.


Sache qu’en moyenne il est de ‘’coutume’’ d’avoir environ 50% de marge de bénéfices par rapport à ton fournisseur. Il est important de savoir que le risque de remboursement est proche de zéro lorsque tu vends un contenu intellectuel ou un service. Si sur ton site de ventes d’accessoires d’animaux de compagnie, tu vends un livre numérique écrit par tes soins et qu’il ne connait pas un franc succès, le client ne pourra que difficilement demander un remboursement d’un point de vue légal.


C’est pourquoi il est judicieux d’avoir un SAV de qualité qui pourra compenser cette perte par certains gestes commerciaux comme un petit cadeau de compensation accompagné d’un mail de ‘’compréhension’’.

Gérer son SAV

II) Vérifie que ta boutique soit fonctionnelle

Avant l’étape fatidique où ton client va sortir sa carte bancaire, un long travail en amont aura été réalisé pour que cet acte s’accomplisse. Souvent, cela se concentrera sur les mentions légales affichées. Ce qui doit être impérativement affichés :

  • La politique d’utilisation des cookies (bien que 90% des internautes ignorent ce que c’est, d’un point de vue légal, c’est obligatoire).
  • Les avis et témoignages de tes clients

Certes, il te sera difficile d’avoir des commentaires si tu n’as pas encore de clients, mais rien ne t’empêche dans un premier temps de vendre quelques articles à ton entourage et de leur demander de te laisser un commentaire positif sur ta boutique. Tu peux également les importer de ton fournisseur pour avoir une base de commentaire dès le lancement de ta boutique !


Les témoignages vidéo sont de plus en plus en vogue, si tu souhaites faire exploser le niveau de confiance de tes futurs clients, il est possible d’en demander à tes anciens et/ou fidèle client (avec en échange un petit cadeau, ou une offre promotionnelle exceptionnelle et limitée dans le temps).

Si tu as une chaîne YouTube consacrée à ton business et au style de vie qu’elle t’apporte, n’hésite pas non plus à le montrer à l’aide des ‘’stories’’. Elles sont très populaires et offre un intérêt à ta communauté.


Par la suite, une fois que ta boutique est lancée, je t’invite aussi à t’autopromouvoir grâce aux outils comme Trust pilot et avis-vérifié.com.
Ces deux outils permettent de juger de la véracité et de l’authenticité des commentaires et autres avis laissés à l’égard des commandes effectués sur ta boutique en ligne.
En effet, bon nombres d’avis et de commentaires sont en réalité achetés sur certaines boutiques. Ne commettez pas cette erreur car internet n’oublie rien et si cela se sait, la réputation de ta boutique sera mise à mal et cela te sera très préjudiciable.

  • Les informations de contact et la FAQ

Oui, pour rassurer au mieux tes visiteurs, il est préférable qu’ils soient en mesure de savoir est hébergé ta boutique en ligne, qu’il y ait un e-mail où se référer et peut-être même mieux, un numéro de téléphone sur lequel appeler pour renforcer le côté humain.
Une FAQ est très souvent consultée sur une boutique en ligne. En effet, pour que toi, vendeur, sans même connaître personnellement tes prospects, saches à l’avance diagnostiquer leurs doutes et leurs craintes. Tu possèdes alors un levier psychologique très puissant qui ôte les barrières mentales qui permettrons aux clients de passer à l’action.

  • Les conditions de livraisons et de retours

Ton client doit savoir et comment il sera livré. Le temps de livraison est sous quelle forme : Colissimo, UPS… Un mail de confirmation de ‘’commande bien effectuée’’ est aussi un gage de qualité. Certaines sociétés proposent même le suivi d’achat pour savoir où est le colis en temps réel. Bien entendu, c’est une option qui se facture à un coût supplémentaire.
La politique de remboursement et de retour d’un colis doit bien entendu être assurée par tes soins, et cela t’arrivera sans doute, de devoir rembourser un client non satisfait de son produit. Compte environ 1% de client qui ne trouvera pas satisfaction pour X ou Y raison, que cela soit de ta faute ou pas.

Si cela concerne un produit physique et qu’il y a un litige, contacte ton fournisseur pour trouver un consensus entre toi et ton client.
Si cela concerne un produit non physique, (un e-book, une vidéo…) alors, tu peux proposer un geste commerciale en lui offrant un autre produit non physique et un code promotionnel pour son prochain achat

  • La politique RGPD

Il est à savoir qu’il est interdit de ‘’spammer’’ des internautes selon les règles européennes mis en vigueur. Pour toutefois réussir à e-mailer une base de données d’éventuels futurs clients (ton lead), tu dois avoir leurs consentements. Pour ce faire, il existe une technique imparable pour ‘capturer’ les mails de tes visiteurs.
Il suffit de les inviter à ta newsletter !

Une fois qu’ils ont inscrit de leur plein gré leur adresse mail pour avoir accès à ‘’du contenu exclusif’’, tu pourras par la suite, semaine après semaine, opérer une campagne d’e-mail targeting pour leur proposer des nouveaux produits qui sont susceptibles de les intéresser et ceci en toute légalité. Avec un taux de conversion de 1% sur une base de 1 000 mails capturés légalement, tu peux espérer 10 ventes supplémentaires et ceci de manière automatisé une fois que tu auras maitrisé les outils adéquats comme MailChimp ou Activcampagne par exemple.

Définition du RGPD
  • La version responsive

Il est à savoir que bon nombre de navigations internet sont faites via les smartphones.
Assure-toi que la version responsive de ta boutique en ligne est fluide et ne comporte pas de défauts majeurs (lenteur, mauvaise lisibilité, incohérence…). Peu importe ce que tu vends, sache que tu n’es pas le seul et que la concurrence est impitoyable.
Selon les statistiques de Google, une boutique qui manque de rapidité de chargement est fermé par son visiteur pour aller voir ailleurs en moins de 10 secondes.

Aussi paradoxal soit-il, il est à savoir que l’une des principales erreurs des e-commerçants est de ne pas inviter leur cible à acheter.
Cela s’appelle ‘’Appel A l’Action’’ aussi noté AAA, cela peut s’appeler aussi le ‘’CTA’’ l’acronyme de ‘’Call To Action’’ en anglais. Il suffit de consulter les influenceurs américains sur les plateformes de communication comme YouTube ou autres pour s’en apercevoir. Inspire-toi de leurs techniques de communication pour vendre ton produit.

Ce sont les pionniers dans ce domaine. Certains YouTubeur français à succès profitent de leur capital sympathie pour le convertir en capital économique grâce à par exemple : Des publicités sponsors en début de leurs vidéos. Et cela fonctionne à merveille ! En effet, beaucoup de créateurs de contenus créés des publicités tout à fait divertissantes et qualitatives qui convertissent.
Il est à savoir qu’aujourd’hui les publicités de 2021 doivent être agréables à regarder : Drôle, divertissante, décalé, enrichissante en quelque sorte.

N’aie pas peur de paraître agressif dans ta campagne de communication. Ne sois pas effrayé à l’idée de demander à ton public de profiter de cette OFFRE EXCEPTIONNELLE maintenant car demain il sera trop tard.
Si tu n’invites pas ton client à acheter, il sera retissant et des ventes risques de t’échapper.

Bien entendu, c’est un curseur à doser avec tact. Sois-sûr de la qualité de ton produit à vendre au risque d’avoir des avis négatifs.
Il n’y a pas de mal à ‘’marketer’’ un produit si celui est de qualité et qu’il correspond à un besoin localisé dans un espace-temps donné.
Si tu souhaites aller encore un peu plus loin, ne te focalise pas sur le besoin de ton client, mais sur sa souffrance
Il est à savoir qu’un anti-douleur à vendre est plus rentable que le vaccin à cette même douleur.

À méditer…

III) Le trafic

Comment envoyer du trafic sur votre boutique ?

Il existe deux techniques, le trafic gratuit et le payant.

Le trafic gratuit

Pour générer du trafic gratuit sur ta boutique en ligne, tu peux l’alimenter avec des articles de blog au sein même de ta boutique. Cela s’appelle du référencement organique ou SEO.
Cela est long, mais l’avantage avec cette technique est, qu’une fois que tu es référencé dans ta ‘’niche’’ tu y restes !
Ensuite, il y a ton cercle proche. Tes amis Facebook, ta famille, ton entourage en général…
Si grâce à ton premier cercle de fréquentation, tu as réussi à générer quelques ventes, tu seras en mesure de pouvoir avoir une certaine crédibilité envers des inconnus.
Certes, l’objectif n’est pas de vivre grâce aux achats faits par tes proches, cependant cela confère plusieurs avantages et non des moindres :

  • Ils feront office de ‘’beta testeur’’. Si par exemple, ils rencontrent des difficultés à recevoir leur produit, tu pourras corriger le tir d’ordre logistique en changeant de transporteur.
  • Si tes amis rencontrent des incohérences sur ta boutique en ligne ou alors qu’ils pensent que quelque chose pourrait être amélioré, ils te le feront savoir directement. Profiter de l’expérience utilisateur de tes proches pour peaufiner ta boutique vaut de l’or. Alors n’hésite pas !
  • Si un de tes amis reçoit son article, mais qu’il ne correspond pas aux standards de sa fiche produit, tu sauras alors que le problème vient de ton fournisseur.
  • Tes amis seront les premiers à témoigner en ta faveur via des commentaires élogieux.

Comme dans beaucoup d’autres domaines, il est important de passer par une phase de test avant de se lancer dans le grand bain au risque de se retrouver face à de fortes déconvenues.

Le trafic payant

Après avoir généré tes premières ventes et corriger les éventuels petits défauts, tu pourras envoyer du trafic payant en louant des espaces publicitaires.

Imaginons que tu es toujours dans la vente d’accessoires pour animaux de compagnie. Via Facebook, tu pourras payer de la publicité avec ce qui est appelé du Facebook ads.
C’est une première étape très simple qui permet de mieux comprendre le comportement de tes clients. Si par exemple, tu payes 10 € de Facebook ads, tu alloueras une semaine de publicité sur le fil d’actualité des individus que tu auras ciblés au préalable.

Pour cibler, Facebook te demandera la tranche d’âge de tes potentiels clients, leurs centres d’intérêts, leurs domaines d’activités… Bref, une multitude de choix pour filtrer au mieux les individus qui voudront acheter tes produits.
Ce qui est intéressant avec cette technique, c’est que tu connaitras au mieux les faiblesses de ta boutique.

Si par exemple, beaucoup de personnes clique sur ta boutique, le visite, et qu’une fois sur la page produit, il n’y a pas de vente ou alors que des paniers sont abandonnés, tu pourras facilement en déduire qu’un détail technique peut semer la zizanie dans le processus de paiement et qu’il faut le résoudre.
Bien entendu, tous les réseaux sociaux ont leurs canaux de publicité.
Tu peux réaliser une publicité via Instagram, Snapchat, Youtube, Tik Tok…

Les programmes d’affiliation

Si tu le souhaites, tu peux via certaines plateformes d’affiliation comme 1TPE.com proposer à certains influenceurs de promouvoir ton produit.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Restons toujours dans la niche des accessoires animaux de compagnie. Tu as rédigé un livre numérique sur le dressage canin pour débutant. Tu peux demander à un YouTubeur possédant une communauté conséquente (10 000 abonnés) de dire en début ou en fin de vidéo qu’il a lu votre livre, qu’il est de qualité, qu’il le valide, le recommande et que pour se le procurer, le lien est en description.

Sur chaque vente, il touche une commission (importante) qui peut s’élever à 50%.
Mais dans la mesure où 10 000 personnes auront vu cette vidéo, avec son accréditation, ton taux de conversion avec cette ‘’campagne marketing’’ peut aisément s’élever à 1% ce qui représente 100 ventes.

Si tu vends ton E-book 20 €, alors cela aura généré 2 000 € de chiffre d’affaires. En déduisant les 50% d’affiliation, tu auras gagné de 1 000 € de CA et l’affilié aussi. Mais outre l’argent gagné avec cette opération, tu auras surtout gagné un partenaire de business qui sera ravi de continuer de faire de l’argent avec toi à long terme.

Si tu veux plus de conseil à ce sujet, je t’invite à nous contacter via Facebook ou Instagram.

Alors ? Es-tu prêt à générer tes premières ventes  ?
Tu veux partager quelque chose, tu as une question ? N’hésite pas à nous le dire en commentaire ! 

L’équipe Ysyone sera ravie de te répondre.

Tu as apprécié cet article ? Partage-le avec tes ami(e)s.

L’équipe Ysyone te souhaite beaucoup de succès !

Logo Ysyone

Laisser un commentaire