L’envahisseur

« L’envahisseur »
Il se transmet d’humain à humain, parfois, il prend la vie.
Il crée la peur, la discorde, le doute et le repli sur soi.
Mais il stimule aussi l’instinct de survie, la solidarité, la réflexion et l’adaptation.
Il amplifie aussi l’état socio-économique de l’avant corona.
Ce qui allait mal va encore plus mal et ce qui allait bien va encore mieux.
Et donc le e-commerce ? Allait-il bien avant le covid ?
La réponse est évidemment oui et les conséquences de l’envahisseur invisible sont fortes et bénéfiques.
Comment le disait le Monde dans un article du 23 mars 2020, le Coronavirus pourrait bien être le point de bascule de l’économie numérique !
(Et oui, si la Première Guerre mondiale a amplifié le passage de la société rurale à la société industrielle et la seconde guerre à ouvert la société de consommation. )
Ce Covid19 marquera à coup sûre l’avènement du e-commerce.
Aujourd’hui quel est le groupe, l’enseigne, l’artisan, le petit créateur, l’épicier qui ne souhaitent pas distribuer sur Internet ?
Certaines entreprises deviennent subitement 100% numériques, corona oblige, mais après ? Vont-ils revenir à leur 20% numérique et 80 en dur ? Je ne crois pas non !
Au risque de revivre un nouveau chaos ? Même après le corona, les nouvelles habitudes prises par nos cyberacheteurs ne sont pas prêtes de s’arrêter.
Mais attention, un nouveau sujet chaud brûlant s’impose : la livraison rapide et de qualité ! Pas moyen que les colis mettent plus de 48h, qu’ils se perdent, qu’ils arrivent cassés ou à moitié dévalisés !
A moins que Monsieur Amazon ne réussisse à déployer une armée de drone livreur dans les 5 ans, il va bien falloir augmenter le nombre de livreurs sur tout le territoire.

Mais au vu de l’ouverture des places de marchés, des solutions viables et pérennes ne tarde pas à se mettre en place. Tel que
Tout le monde s’affaire à trouver les meilleures solutions et nous allons assister à l’avènement du e-commerce, plus rapide que la lumière !

Soyez prêt, c’est le meilleur moment pour se lancer !

Ôse ta boutique

Laisser un commentaire